Elementary Translations

Elementary Translations
Elementary Translations

Office hours

Monday - Friday:

9.00 am - 5.00 pm (Paris time)

Telephone

Entrepreneur Individuel Séverine Watson

10 years of translations

at your service

+33 (0)783674385

Lieu-dit Cap du Bosc

32430 Saint Georges, France

SIRET: 880 194 303 00017

1 2

Pronouns: A tell-tale sign of sub-standard English translations from French or Spanish

08/09/2020

Pronouns: A tell-tale sign of sub-standard English translations from French or Spanish

Over the course of your life, I’ll bet that you’ve come across at least one text that you knew was a translation straight off the bat.

 

🙈 If that’s the case, then it was a poor translation because as a translator, our job is to remain hidden, and for you to read the text as if it were originally written in your language. 🙈

 

Today’s article is precisely about one of the points that immediately reveal that a translation is not up to par, and that is the incorrect translation of subject and object pronouns.

 

Let’s start with a (very basic) grammar lesson in English.

 

Subject and object pronouns (e.g. I, me) are handy when it comes to avoiding unwieldy sentences and incessantly having to repeat a noun (person or thing).

 

  • Subject pronouns are used to replace nouns that were the subject of the previous sentence or paragraph, i.e. the person or thing that performed the action. For example:

 

Kelly loves reading books. She reads books all the time.

 

  • Object pronouns are used to replace the noun that was the object of the previous sentence or paragraph. For example:

 

Kelly loves reading books. Kelly reads them all the time.

 

👍 So far so good 👍

 

 

Now, here’s where things typically go wrong when a non-native speaker who is not trained in translation (or a machine translation tool) incorrectly translates subject and object pronouns from French and Spanish into English.

 

In English, the third person comes in three forms in the singular and plural: male (person), female (person) and lastly, to denote objects. This gives us the following pronouns:

 

                                                               Subject pronoun                      Object pronoun

        3rd person (singular)                       He / She / It                          Him / Her / It

         3rd person (plural)                              They                                       Them

 

 

In French and Spanish, the third person comes in two forms – male and female, irrespective of whether this refers to a human being, an animal or an inanimate object.

 

⏩ To put that all in context and understand the potential ramifications, let’s take the word “company”. The Spanish and French equivalents, entreprise and empresa, are both feminine nouns.

 

It’s when they become pronouns that problems can arise in translation.

 

Take this example in French:

 

“L’entreprise a connu une période difficile à cause du Covid-19. Elle doit désormais aller vers l’avant si elle veut assurer sa rentabilité."

 

✅ Here’s one possible translation:

 

“The company has gone through a tough period as a result of Covid-19. It now needs to forge ahead if it wants to ensure its profitability.”

 

❌ And here’s an example of a translation where the pronouns have very much been misunderstood:

 

“The company has gone through a tough period as a result of Covid-19. She now needs to forge ahead if she wants to ensure her profitability.”

 

The native English speakers out there will undoubtedly think that I’m pulling their leg.

 

After all, the sentence given above is clearly incorrect. It merely serves as an extreme example to illustrate my point because, let me assure you, I have seen and corrected this error regularly.


 

⚠️ Sloppy translations cost money in the long run to correct them and are also a source of embarrassment.⚠️


 

💡 If you want to be sure of having a high-quality text in another language, it’s time to hire a professional translator! 💡

Les pronoms : signe révélateur de traductions de mauvaise qualité

08/09/2020

Les pronoms : signe révélateur de traductions de mauvaise qualité

Je parie que vous êtes tombé au moins une fois au cours de votre vie sur un texte dont vous avez compris tout de suite que c’était une traduction.

 

🙈 Si tel est le cas, alors il s’agissait d’une mauvaise traduction car, en tant que traducteur, notre mission est de passer inaperçu pour que vous lisiez un texte comme s’il était d’origine. 🙈

 

Le but de cet article d’aujourd’hui concerne précisément un de ces éléments qui nous prouvent que la traduction n’est pas à la hauteur et qu’il s’agit donc de la mauvaise traduction des pronoms personnels.

 

Commençons par le début avec une leçon (très basique) de grammaire.

 

  • Les pronoms personnels en tant que sujet du verbe remplacent les noms des personnes ou objets auxquels nous avons fait allusion dans la phrase ou paragraphe précédent, soit c’est la personne ou l’objet qui a fait l’action. Par exemple :

 

Sandrine adore lire des livres. Elle lit des livres tout le temps.

 

  • Les pronoms personnels peuvent aussi être compléments. Par exemple :

 

Sandrine adore lire des livres. Sandrine les lit tout le temps.

 

👍 Jusque-là, tout est bon. 👍

 

 

Le problème se pose lors de la traduction de ces pronoms personnels vers l’anglais et c’est souvent ceux qui ne maîtrisent pas à 100 % la langue (ou les moteurs de traduction automatique) qui les traduisent de façon incorrecte.

 

En anglais, la troisième personne prend trois formes que ce soit au singulier ou au pluriel : masculin (utilisé seulement pour des personnes de sexe masculin), féminin (à nouveau seulement pour des personnes mais de sexe féminin) et neutre (pour les objets). Ce qui nous donne :

 

                                                                 Pronom personnel (sujet)                      Pronom personnel (objet)

3ième personne (au singulier)                          He / She / It                                          Him / Her / It

3ième personne (au pluriel)                                   They                                                      Them

 

En français, la troisième personne se décline en deux branches grammaticalement – le masculin et le féminin, qu’elle désigne un être humain, un animal ou un objet.

 

Concrètement, afin que vous puissiez comprendre les conséquences sur la traduction, prenons le mot « entreprise » dont l’équivalent en anglais est « company »..

 

C’est au moment de changer de nom à pronom que les problèmes surgissent en anglais.

 

Prenons l’exemple ci-dessous :

 

      “L’entreprise a connu une période difficile à cause du Covid-19. Elle doit désormais aller vers l’avant si elle veut assurer sa rentabilité."

 

✅ Voici une traduction correcte parmi d'autres :

 

“The company has gone through a tough period as a result of Covid-19. It now needs to forge ahead if it wants to ensure its profitability.”

 

❌ Et voici un exemple d’une traduction qui montre que les pronoms ont été mal compris et de par ce fait, mal traduits :

 

“The company has gone through a tough period as a result of Covid-19. She now needs to forge ahead if she wants to ensure her profitability.”

 

Ceux qui comptent l’anglais comme leur langue maternelle vont certainement penser que cette traduction est une plaisanterie.

 

Après tout, la phrase ci-dessus est clairement incorrecte. Toutefois, elle sert à vous donner un exemple frappant pour illustrer mon propos. Je vous assure que ce type d’erreur est récurrent et je l’ai corrigé à maintes reprises.

 

 

⚠️ Les traductions vite fait coûtent de l’argent au long terme, nécessitant une correction, et sont aussi source d’embarras.⚠️

 

 

💡 Donc, afin d’être sûr d’avoir un texte de qualité dans une langue que vous ne maîtrisez pas, adressez-vous à un traducteur expérimenté ! 💡

Translating website content into English - don't wing it!

06/07/2020

Translating website content into English - don't wing it!

English is an incredibly rich language. According to the Oxford English Dictionary, there are 171,476 words commonly in use and nearly 50,000 words that have become obsolete.


That makes it very easy for a message written in another language to get lost in translation. After all, if a picture is worth a thousand words, well, those thousand words could be conveyed in a very different way depending on the audience and what was originally intended.


💬 Given that the ultimate aim of a website is to communicate a message, and when the purpose of that message is to promote a product, generate interest in your company and drive sales, then it's got to be spot on. 💬


When it comes to translating a foreign-language website into English, it's important to be sure that it's suitable for your audience - the register chosen will reflect who you are targetting, whether it be young trendsetters or a more mature and niche readership.


In today's fast-paced world, we've all become a bit too impatient for our own good. We don't want to have to read between the lines, we want to understand the message straight off the bat. As you know all too well, we swipe through so much content every day that you need to keep your audience interested when you succeed in getting traffic to your website.


According to a survey carried out by the Common Sense Advisory in 10 non-English speaking countries, of the 2,430 consumers consulted, 72.4% held the view that they would be more likely to buy a product if the information were available in their own language.


Of course, the same rings true for English-speaking consumers.


So rather than attempt a translation using the usual suspects or a bilingual colleague, why not make the most of the skills of qualified and experienced 🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿 native English translators 🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿?


😊 We are trained to be meticulous in our work, to research into finding the most suitable words and style for your audience, to ensure there is no ambiguity and above all, to produce clear attractive content. 😊


✍️ Time to sit back, relax and let the translators do what they do best: translate. ✍️

La traduction d'un site web en anglais ne s'improvise pas !

06/07/2020

La traduction d'un site web en anglais ne s'improvise pas !

L’anglais est une langue très riche : d’après le dictionnaire anglais Oxford English Dictionary, il y a 171 476 mots qui sont d’usage courant en anglais et presque 50 000 mots qui sont devenus obsolètes.

 

D’autant plus de chances qu’un message dans une langue se perde au moment de la traduction. Après tout, si une image vaut mille mots, alors ces mêmes mille mots peuvent être traduits d’une manière très différente selon le public et ce que l’on souhaite transmettre comme message…

 

💬 L'objectif d'un site web est de communiquer sur un message, en conséquence quand le but est de promouvoir un produit, susciter l'intérêt à l'égard de votre entreprise et de stimuler les ventes, il faut que ce soit irréprochable. 💬

 

A l'heure de la traduction d'un site web du français vers l'anglais, il est nécessaire que le contenu convienne à votre public - le style choisi sera le reflet des personnes que vous ciblez, recherchez-vous à plaire aux enfants, adolescents, jeunes adultes ou un lectorat plus avisé ?

 

En ce monde en évolution constante, beaucoup de personnes sont devenues trop impatientes. Elles ne souhaitent pas lire entre les lignes, elles veulent comprendre le message de suite. Comme nous le savons fort bien, nous balayons tant de contenu tous les jours lorsque nous arrivons à attirer un public, il faut maintenir leur niveau d'intérêt à tout prix.

 

Selon une étude menée par le cabinet d'études Common Sense Advisory auprès de 10 pays non-anglophones, sur les 2 430 consommateurs sondés, 72,4 % ont répondus qu'ils seraient plus à même d'acheter un produit qui comportait des informations dans leur propre langue.

 

Il en va forcément de même pour les consommateurs anglophones au Royaume-Uni, Etats-Unis et ailleurs dans le monde.

 

Plutôt que de tenter une traduction avec des moteurs de traduction en ligne, pensez à recourir aux compétences des traducteurs dont 🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿 l'anglais est la langue maternelle. 🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿

 

😊 Nous les traducteurs, nous sommes formés pour ce travail, et c'est notre plus grand plaisir de produire un travail minutieux, de faire les recherches adéquates pour trouver les mots et styles les plus appropriés pour votre public, d'assurer qu'il n'y ait aucune ambigüité et, avant tout, de produire un contenu clair et attirant. 😊

 

✍️ Il est temps de vous relaxer et vous détendre, laissez les traducteurs comme moi faire ce que nous faisons de mieux : traduire. ✍️